Dévoilée en 1975, la Ferrari 308 GTB remplace la Dino 246 GT, c’est le lancement d’une longue lignée de berlinettes. La Ferrari F8 Tributo s’inspire largement de ces modèles emblématiques. La F8 Tributo (Traduction : Hommage) remplace en 2019 la Ferrari 488 GTB et rend hommage à ces modèles mythiques comme la F40. Comme pour la F12 doté d’un V12, la F8 doit son nom à son nombre de cylindre, un V8 Bi-turbocompressé 3.9L de 720 cv. On retrouve d’ailleurs ce même moteur sur la Ferrari 488 Pista le F154. Il permet à la F8 Tributo d’abattre le 0 à 100 km/h en seulement 2.9 secondes et d’atteindre 320 km/h avec 700 Nm de couple et seulement 1425 kg. Achetée neuve en Aout 2021, son propriétaire demeurant sur Paris à effectué quelques sorties circuits (SPA F. et LeMans). Malheureusement, il a pu rapidement observer de nombreux impacts de pierre sur le parechoc, le capot et les bas de caisse. Suite à différents échanges par emails, nous avons convenu d’un rendez vous pour effectuer un diagnostic précis et choisir la protection carrosserie la plus adaptée à son utilisation.

Le constat est sans appel, les nombreux impacts ont marqués la carrosserie et de nombreux points blanc viennent entacher cette superbe teinte Rosso Corsa. De plus, la préparation effectuée à la livraison laisse à désirer, nous retrouvons des hologrammes, des traces de machines non-adaptées, des micro-rayures, etc. Après réflexion, nous faisons le choix de repeindre les éléments endommagés par les impacts de pierre, de reprendre la préparation carrosserie et d’appliquer un film de protection transparent sur l’intégralité de la carrosserie.

carrosserie ferrari f8

Préparation carrosserie F8 Tributo :

Nous commençons par effectuer un prélavage et un lavage méticuleux de la Ferrari (décontamination des jantes, nettoyage approfondit des passages de roue, décontamination de la carrosserie, etc.), nous débutons par les premières phases d’un detailing complet. Mais avant d’effectuer la préparation carrosserie, nous démontons avec soins le parechoc avant, le capot, les ailes avant et les bas de caisse, afin de les envoyer en peinture.


En carrosserie peinture, nous passerons de longues heures à trouver la teinte exacte. En effet, le code constructeur Rosso Corsa vous donne une teinte, mais celle-ci a des variantes ! Il faut donc par de nombreux mélanges, réaliser une colorimétrie, afin de trouver la teinte parfaite. Nous réalisons ensuite des échantillons ou plaquettes, afin de les comparer sous différentes lumières avec les autres éléments. Plus de quinze plaquettes seront réalisées, cinq sortiront du lot par comparaison et une seule sera sélectionnée, après comparaison sous lumières naturelles et artificielles.
En parallèle de ce travail, nous réalisons le masquage complet de la F8 Tributo. Nous camouflons les joints, plastiques, grilles, éléments noir mat, etc. qui sont sensibles à la correction des défauts présents sur le vernis.

A l’aide de machine dédié et de lumières artificielles professionnelles, nous corrigeons l’ensemble des défauts. Cela peut être des hologrammes du à une mauvaise préparation ou des micro-rayures du à un lavage avec des accessoires non-adaptés. Cette correction effectuée en trois passes Medium, Fine et Extra-Fine permet de révéler la brillance et la profondeur de la teinte Rosso Corsa.
Suite au remontage précis de chaque élément de carrosserie revenu de peinture et après avoir respecté un temps de séchage, nous effectuons un ponçage des quelques poussières présentes dans le vernis. Il est extrêmement difficile, voir impossible pour un peintre de n’avoir aucun contaminant volatile comme une poussière qui viendrait se déposer sur le vernis en cours d’application. Nous effectuons donc un poly-lustré (ponçage et correction) pour supprimer ces défauts et avoir une surface parfaite.
La Ferrari repasse ensuite par notre salle de lavage intérieure pour retirer les poussières de polissage qui peuvent être présentes dans les ouvrants ou les accès restreints. Nous effectuons le séchage à l’aide d’un souffleur à air chaud, afin de n’entrainer aucun défaut sur le vernis comme des micro-rayures fines d’essuyage.

Film de protection sur Ferrari F8 Tributo :

Après cette étape de préparation, nous déplaçons la Ferrari dans notre salle dédiée à la pose du film de protection carrosserie, une salle hors poussières. Nous effectuons un dégraissage complet de chaque éléments, ainsi que des arrêtes et retours pour avoir une parfaite tenue du film.
Notre technicien va rechercher dans notre base de donnée, avec la marque et le modèle du véhicule les éléments prédécoupés disponibles. Puis après modification et validation, le film en rouleau est découpé sur une machine numérique dédiée Graphtec 9000-160 au millimètre près.

Le film est ensuite échenillé, puis arrosé avec une solution déminéralisée et savonneuse pour faciliter sa pose sur l’élément de carrosserie. Puis avec une raclette, cette solution est chassée avec les bulles d’air. A partir de ce moment la colle entre le film et la carrosserie s’active. Nous recouvrons, dans la mesure du possible, chaque arrête de carrosserie. Par exemple, sur le capot, le film ne s’arrête pas avant l’arrête, il recouvre celle-ci. Cela permet de protéger à 100%, tout en rendant le film imperceptible. Certains éléments de carrosserie sont très complexes et demande patience, minutie, savoir-faire et expérience.
Le film transparent et auto-cicatrisant Suntek Réaction appelé aussi PPF pour Paint Protection Film outre Manche ou aux US est un film d’une grande qualité proposant de nombreux avantages. Premièrement ce film est garantie 12 ans contre le jaunissement, la décoloration, les bulles ou les craquelures. Deuxièmement, il protège efficacement des impacts de pierre, des frottements, du vandalismes, des rayures, etc. Troisièmement, il est auto-cicatrisant ou auto-réparant ! C’est à dire qu’il possède une capacité pour résorber les défauts au contact de la chaleur. si vous engendrez des défauts du type micro-rayures sur le film, il est très simple de les retirer avec un verre d’eau chaude ou en la laissant en plein soleil (T° de fonctionnement de 40° à 60°C). Quatrièmement, ce film est enduit d’un traitement totalement hydrophobe ayant les mêmes capacité hydrophobe qu’un traitement céramique. Les entretiens sont donc facilités, plus rapide et sans contrainte lié à la création de défauts. Cinquièmement, le film ne modifie ni l’aspect et n’apporte pas plus d’effet de peau d’orange. Il améliore la brillance et augmente la profondeur de teinte.

Comment entretenir le film de protection carrosserie :

Après une phase de séchage de 24 heures à température ambiante ou sous lampe infra-rouge, nous auscultons l’ensemble du véhicule et le film afin d’observer d’éventuels décollements. Nous conseillons ensuite d’attendre 7 jours avant de laver le véhicule pour éviter d’altérer la qualité adhésive du film de protection.
Vous pouvez ensuite laver normalement votre véhicule avec un nettoyeur haute pression en restant à une distance raisonnable d’environs 40 centimètres. Il est conseiller de laver de temps en temps votre carrosserie manuellement avec un gant de lavage et un shampoing adapté.
L’enduit hydrophobe présent sur le film permet de faciliter les entretiens. Les contaminants, comme les insectes sur la face avant se retirent facilement et le séchage est beaucoup plus simple. Pour finir, si vous engendrez malencontreusement des défauts du type micro-rayures sur le film Suntek, ce n’est pas un problème ! En effet, au delà de 40° le film est auto-cicatrisant. Il suffit de laisser le véhicule en plein soleil, de verser un verre d’eau chaude, ou d’utiliser avec parcimonie un décapeur thermique sur la zone en question pour faire disparaitre les défauts.