La Porsche 911 version 964 est apparue sur le marcher en 1989 comme la troisième génération de Porsche 911. Doté d’un moteur flat 6 3,6 L refroidi par air, c’est la première Porsche à sortir de série avec quatre roues motrices. Commercialisée de 1989 à 1994, la Porsche 964 a été sortie à plus de 63 000 exemplaires. Cette version de 911 est décliné en trois versions : Coupé, Targa et Cabriolet et chacune de ces versions est disponibles en 2 et 4 roues motrices.
Dévoilé en 1991, après la Carrera 4 et la Carrera 2, le constructeur Allemand annonce l’arrivée de la Porsche 964 Turbo doté d’un 3,3 L. Cette 964 Turbo appelée aussi Turbo 2 (car il s’agit de la seconde version, la première était la 930 Turbo) est un modèle exclusif doté de jantes en 17 pouces, d’étriers de frein plus gros peint en noir, d’un aileron fixe, d’ailes plus larges, de rétroviseurs Cup design, d’un bandeau optique arrière rouge et de deux sorties d’échappement. En 1993 et juste sur une année est ensuite apparue, la 964 Turbo 3.6.
Après « expertise » et analyse de cette belle Porsche 964 Turbo avec son propriétaire, nous avons décidé de corriger l’ensemble des défauts présent sur le vernis (micro-rayures, rayures, impacts, etc), de repeindre les jantes et étriers, de changer l’ensemble des pare-pierres d’origine, de protéger l’ensemble des surfaces par un traitement céramique Gtechniq et pour finir de corriger les signes de vieillesse du cuir et d’apporter un maximum de soins à l’habitacle.
Un peu plus de quatre vingt heures auront été nécessaire pour mener ce projet à bien.

Porsche 964 Turbo
Porsche 964 Turbo à son arrivée dans notre sas de lavage intérieur

Chaque detailing débute par un processus complet de nettoyage. Pendant plus de 3 heures, nous effectuons un prélavage et rinçage à l’eau chaude 60°C, une décontamination ferreuse des jantes, et une décontamination manuelle de la carrosserie. Ces étapes supprimeront le film routier et les contaminants fixés à la carrosserie, vitres, etc…
Nous effectuons en parallèle le nettoyage des accès restreints (grilles, monogrammes, joints, …), des ouvrants (portes, trappe, coffre, malle) et après un second rinçage à l’eau chaude, nous effectuons un lavage manuel. Les bas de caisse sont dégoudronnés, les jantes démontées et pour finir, la 964 est à nouveau rincée et séchée à l’aide d’un canon à air chaud.

Correction carrosserie 964 Turbo :

Une fois lavée dans ces moindres détails, nous déplaçons la 964 Turbo dans notre pièce dédiée à la correction carrosserie. Nous commencerons par démonter différents éléments comme les optiques, les monogrammes, les grilles, les anciens pares-pierre, etc.
Puis nous camouflons les parties sensibles et mesurons l’ensemble des éléments de carrosserie, afin de connaître les épaisseurs de vernis pour travailler sans traverser la couche de vernis. Une fois ces différentes valeurs micro-métriques relevées, nous travaillons par polissage, afin de supprimer, et non-camoufler, les différents défauts : micro-rayures, rayures, etc. Ces étapes de polissage sont effectuées avec différentes machines et réalisées en quatre étapes (Hard, Medium, Fine, Extra-fine), afin d’obtenir un résultat parfait. L’ensemble de la carrosserie est ensuite dégraissée, pour que l’ensemble des protections se fixent durablement.
Nous réalisons aussi quelques retouches peinture sur les arrêtes de portes ou pour corriger les impacts de pierre. Les pares-pierre d’origine sont remplacés par un film de protection carrosserie nouvelle génération Suntek découpé sur-mesure.

Porsche turbo 2

Voici ensuite un ensemble de photo illustrant notre travail, avant et après correction. N’hésitez pas à cliquez dessus pour les agrandir.

Nous appliquons ensuite nos différents traitements de protection céramique Gtechniq pour la carrosserie, les jantes, les surfaces vitrées, etc…

Réfection des cuirs et de l’habitacle :

L’intérieur est sain, mais présente des traces d’usure classique pour une voiture de cet age. Nous commencerons par démonter les sièges, nous aspirons l’ensemble de l’habitacle, et nettoyons différents éléments à la vapeur comme les accès restreints, grilles, aérations, etc. Les moquettes sont nettoyées à l’aide d’un injecteur extracteur pro, et l’ensemble des plastiques sont nettoyés et nourris.
Le cuir est entièrement nettoyé et dégraissé des panneaux de porte, au pommeau de vitesse en passant par les sièges ou le volant.

Après différentes finitions, et remontages des éléments voici la fin de 80 heures de travail sur cette belle Porsche 964 Turbo. Je vous laisse juger de l’intérêt de cette intervention avec ces quelques photos du résultat final.

Porsche 965

Vidéo du résultat final :